Tout savoir sur...

Déconstruction de l'hétéronormativité

Le Planning Familial 68 agit pour l'égalité en luttant contre les rapports sociaux de sexe fondés sur la domination du masculin sur le féminin. Dans cette optique, deux membres de l'équipe font partie de la Commission nationale "Déconstruction de l'hétéronormativité".

Pour une déconstruction féministe de l'hétéronormativité

L'hétéronormativité (ou hétérosexisme) est un système de comportements, de représentations et de discriminations définissant l'hétérosexualité comme la norme. Ce système prône une vision binaire du genre à travers l'homme et la femme, qui seraient distincts et complémentaires. 

Sur le terrain et dans son action politique, Le Planning Familial lutte contre ce système hétéronormatif qui induit des rapports sociaux de sexe fondés sur la domination du masculin sur le féminin. Cette domination entraine une hiérarchisation des personnes en fonction de leur sexe, de leur identité de genre et de leur orientation sexuelle. Et cette hiérarchisation est à l’origine de discriminations, de violences et d’exclusions entrainant également prises de risques et mal-être.

C'est pourquoi nous pensons que la déconstruction du système cis-hétéro-patriarcal implique une lutte globale contre le sexisme et les LGBTQI-phobies (discriminations touchant les personnes lesbiennes, gay, bisexuelLEs, Trans et intersexuéEs).

Objectifs de la Commission "Déconstruction de l'hétéronormativité"

Le Planning Familial a, par conséquent, décidé de réaliser un travail de déconstruction de l'hétéronormativité pour mieux lutter contre les inégalités produites par ce système en créant la commission nationale "Déconstruction de l'hétéronormativité".

Cette commission poursuit plusieurs objectifs : 

  • Interroger les pratiques internes du Mouvement dans ses activités : animation, travail en réseau, élaboration d'une charte d'accueil afin de rendre le Planning Familial plus inclusif et garantir des espaces d’accueil dits “safe” et ouverts à tous-tes ;
  • Rendre visibles les personnes LGBTQI dans les campagnes de prévention et améliorer l’accès au soin ;
  • Proposer une lecture féministe des injonctions à l’hétéronormativité et interroger leurs conséquences.